Extraits de presse

Par Jips, le 17 février 2005 :: Champagne !

Champagne ! n° 1 – Juin 1985

Nouveau fanzine, de Jips, très pro et luxueux (…).   (Hop n° 37, 1985)

Champagne ! n° 2/3 – Octobre 1986

Tant par sa présentation que par son contenu, c’est un fanzine « haut de gamme », que nous propose la rédaction de Champagne ! dont le numéro 2/3 est sorti seize mois après le numéro 1 (pas mal pour un « trimestriel »). Cela dit, il serait impardonnable de louper ce superbe zine, dans lequel on trouve deux longs et passionnants entretiens avec Bernard Hislaire et Paul Gillon (…).   (Spirou n° 2544, janvier 1987)

Sublime numéro de Champagne dû à l’infatigable Jips (…).   (Circus n° 105, janvier 1987)

Prix du meilleur fanzine du salon de la BD d’Angoulême 1987, un prix hautement mérité. Champagne est de loin le meilleur fanzine actuel (rappel: PLG étant hors-concours). Les interviews sont passionnantes et abordent des sujets vraiment pertinents (ce qui manque à Sapristi). On apprend vraiment quelque chose sur les auteurs, leur travail, leurs relations avec les personnages.

Les bandes amateurs publiées sont très et d’excellente facture. L’ensemble est très bien réalisé, couverture couleurs, etc. Champagne est exactement le zine qui nous manquait. Indispensable.   (Samizdat n° 109, 1987)

Champagne ! n° 4/5 – Cuvée 1987

Le tandem Frank et Bom, et la fine équipe constituée par Dodier, Makyo et Vicomte, sont les hôtes du fanzine Champagne ! (n° 4/5), qui leur a consacré deux très longs, copieux et passionnants dossiers. Couronné par l’Alfred Fanzine au dernier festival d’Angoulême, cette publication (tirage: 650 exemplaires) éditée par Jips, plane très haut au-dessus du paysage fanzineux moyen. (…) Il vous en coûtera dix francs suisses (soit environ 40 FF ou 250 FB). Un prix élevé, amplement justifié par la qualité vraiment exceptionnelle du zine en question, indispensable au bonheur de tout bédéphile digne de ce nom (…).    (Spirou, 1987)

Champagne ! n° 7/8 – Cuvée 1993

(…) CHAMPAGNE représente ce qui se fait de mieux en la matière. Nous vous recommandons donc chaudement ce n° qui contient un large dossier sur la BD suisse (on y trouve une interview de Cosey), des entretiens avec Hardy ainsi qu’avec Yann qui ne mâche pas ses mots. Mais ça on le savait ! Quelques infos et planches d’amateurs complètent ce dernier numéro qui s’offre un enterrement de luxe !    (La Lettre de Dargaud n° 13, 1993)

Les commentaires sont fermés.